Kandinsky au bout des doigts


Dispositif de médiation inclusif

Travail réalisé avec Philippe Zappadu.

Projet de diplôme de DSAA reçu avec les félicitations du jury, et prochainement exposé au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg dans la salle de médation dédié à Kandinsky.
En cours de fabrication.

Comment utiliser la conception inclusive, par le prisme du non-voyant, pour expliquer l'art abstrait selon Kandinsky au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg ?

Notre dispositif de médiation prend pour point de départ une étude de la perception avec des personnes aveugles et malvoyantes et des textes théoriques du précurseur de la peinture abstraite : Wassily Kandinsky. Cette étude nous a permis, entre autre, de rechercher des moyens de traduction de l'images en une expérience polysensorielle.

La contrainte principale de l'explication de l'art abstrait aux non-voyant est que ce mode de représentation refuse l’image figurative, le travail artistique prend des libertés et les formes qui en résultent sont simples, géométriques, traitées en aplats ou en nuances ; la peinture prend alors une autre dimension, celle du spirituel en laissant travailler notre imaginaire sur ce que ces formes nous évoquent, sur l’intention de l’artiste.

Le travail de traduction se base sur la théorie de Kandisky, les correspondances entre les formes, les couleurs, leur position sur le plateau, et leur nombre créer une mélodie qui va changer suivant la manipulation du visiteur.

Inclusive mediation device

Work made with Philippe Zappadu.